Par Michael Le Hegarat

Eh bien j'ai toujours révé de pouvoir un jour rouler dans une veritable voiture de course, hors aprés l'achat et la restauration de ma première auto : une Martini de Formule Renault Europe, cette restauration s'étant relativement bien passée, je decidai de me mettre à la recherche d'un proto 2 litres ,ne disposant que d'un budget assez mince qui correspondait plutôt à l'achat une auto à restaurer, je suis tombé sur l'annonce de la TOJ SC204(*) qui était à vendre aux Pays bas.

Je me suis interessé à cette auto, tout d'abord, parce que j'aimais beaucoup les TOJ (formes , marque TOJ associée à la décoration warsteiner , Obermoser constructeur des TOJ mais aussi pilote de ses auto ...), même si je connaissais plus les Modèles SS02 et SC206, puis ensuite pour la beauté de son chassis, tout en "rivet plein", les couples en fonderie d'aluminium gravés "TOJ" dans la masse m'avaient beaucoup seduit.

En accord avec mon pere qui s'imposait comme le responsable technique de ce projet, nous décidions de franchir le pas et d'acheter l'auto.

TOJ

TOJ signifie Team Obermoser Jorg du nom des constructeurs des Auto, SC pour Sports Cars c'est à dire catégorie prototype à la différence des monoplaces et "204" "2" pour categorie 2 Litres et "04" pour 4émé serie de voitures construite ( 1 série par an ).

Attention à cette nomenclature qui n'est pas pas tranposable à tous les modèles, notament pour la série des 3 Litres.

L'auto possédait sa plaque chassis d'authentification ( N° 13 ) et son passeport technique d'origine, c'est bien celle qui appartenait au Team Schulthess (pas trés difficile puisque seulement deux TOJ SC204 ont été construites et le chassis de la N° 12 est différent car construit en aluminium anodisé doré).

Je décidai finalement d'acheter cette auto et j'appris à ma grande (et bonne) surprise par le proprietaire, que cette auto avait été engagée au Mans en 1976 par le team Schulthess, mais c'était pour moi quelque peu anecdotique, n'ayant à cette époque, aucune intention de participer à des competitons aussi prestigieuse que "Le mans classic ".
Puis, je decidais plus tard de m'interresser d'un peu plus prés à l'aventure Mancelle, je contactais Monsieur Schulthess qui est toujours en activité en Suisse et qui était en 1976 le distributeur de la Marque TOJ pour la Suisse.

Voici ce qu'il ma expliqué concernant l'aventure du Mans :
"Nous avions commandé une voiture 2 Litre et une voiture 3 Litre dans le but de participer aux 24H00 du mans 1976 , malheureusement les 2 autos avaient été livrées en retard et nous sommes partis effectuer les essais avec les moteurs à peine installés dans les chassis (Moteur 2L ROC pour la SC204 et Moteur 3L DFV pour la SC301).
Nous n'avions pas réussi à faire rouler le modèle 3 Litres qui était victime de nombreuses fuites, quand au modèle 2 Litres, il n'effectua que quelques tours à une moyenne vraiment trés mauvaise, qui bien que reçue aux verifications techniques , ne permit pas de qualifier l'auto."


Aprés avoir contacté également Corinne Koppenhague, qui était un des trois pilotes engagé sur l'auto, elle me confirma ce que je pensais : l'équipe n'était pas prête, il y avait beaucoup de problèmes mécaniques sur l'auto, notamment les rapports de boites qui tiraient trop court dans les Hunaudières m'expliqua t'elle.
C'est vrai que si l'on regarde l'auto d'un peu plus près, elle était arrivée sans phares (ils seront fixés sur la partie avant pour les verifications et dans le capot pour les essais), le contrat sponsor avec les brasseries Warsteiner n'était pas finalisé, c'est pour cette raison que les 2 autos sont arrivées blanches et non pas dans la couleur dorée qu'elles adoptèrent peu de temps aprés.

Un peu plus tard aprés l'épisode du mans, la voiture fut équipée du moteur BMW F2 ( Schnitzer ) les phares furent demontés et la voiture ne participa plus qu'à des courses d'endurance plus courte ou à des courses de cote (Ollon Villars, les rangiers) pour être ensuite remisée (document avec les 2 voitures munies de leur phares, le document est de trés mauvaise qualité mais intéressant car trés rare, les voitures n'ayant eu leurs phares que quelques semaines).

Restauration

Pour ce qui est de la partie restauration, un gros travail sur la carosserie s'imposait car elle avait beaucoup souffert (parties cassées, refaites, bosselées ... ), rétros, phares perdus ...

J'ai recupéré l'auto et vais remonter un BMW F2 M12/7 2 Litres (bloc moteur, supports moteur identiques que pour le Schnitzer, mais culasse légèrement différente) pour des raisons de fonctionnalité (pièces trés rares sur le ROC et le Schnitzer) en essayant le plus possible de coller à la verité historique de cette auto.
Grace aux connaissances techniques de mon père qui est le principal acteur de la restauration, j'espère pouvoir faire rouler l'auto courant 2010.
Card image cap
TOJ SC 204
Card image cap
TOJ SC 204
Card image cap
TOJ SC 204
Card image cap
TOJ SC 204
Année
1976
Voiture
TOJ SC 204
Numéro
25
Moteur
Roc Chrysler Simca
Classement
Non Partant, Non qualifié
Type
1994 cm3, 4 cylindres en lignes
Injection à Guillotine.
Catégorie
VI
Pneus
Goodyear
Ecurie
Team Warsteiner - Racing Team Schulthess Switzerland
N° Chassis
SC 204 13 76
Jacky Haran (F)

Voir Pilote

33 ans 1 mois 0 jours

Jacques Marquet (F)

Pas de photo disponible

Corinne Koppenhague (F)

Pas de photo disponible

Position
57 eme
Meilleur Temps
5:14.000
(Moy.: 156.380 km/h)

Voitures

TOJ SC 204

Motoriste ROC CHRYSLER
Moteur 4 cylindres en ligne
Atmo
central
Cylindrée
Alésage
1994 cm3
Distribution Injection à Guillotine.
Alimentation Injection
Boite de vitesses Hewland
Carrosserie Ouverte
Etriers / Disques
Pneumatique
GoodYear

Haut de page